mardi 18 janvier 2011

Le félin de la Sepecat

On continue encore dans les avions d’EALC. A ce propos, vous avez sans doute remarquez que tous les avions de EALC sont français ou on servi sous les cocardes françaises, rien de plus normal puisque c'est la ligne directrice du futur musée. Ici, je vais vous parler du jaguar A141.
Jaguar A141


Durant sa carrière, il a été affecté aux escadrons suivants:
côté gauche de la dérive




  • EC 4/7 Limousin à Istres en 1983 avec le code 7-NI
  • EC 3/11 Corse à Toul en 1986  avec le code  11-RN
  • EC 4/11 Jura à Bordeaux en 1987-1991 avec le code 11-YO. Il a donc surement fait la fin du 4/11 à Bordeaux le 30/06/1992
  • EC 1/11 Roussillon à Toul en 1993-1994 avec le code 11-EO
  • EC 2/11 Vosges à Toul en 1994-1995 avec le code 11-MK. L'escadron fermant le 31/07/1996, il est versé au dernier escadron actif à Toul.
  • EC 3/11 Corse à Toul en 1996 avec le code 11-RT (il fait donc parti des derniers Jaguar de "la onze" à Toul, le 3/11 Corse étant le dernier escadron à fermer le 25/06/1997)
  • EC 1/7 Provence à St Dizier en 1998-1999 avec le code 7-HW
  • EC 3/7 Languedoc à St Dizier en 2000 avec le code 7-IB
  • EC 1/7 Provence en 2001-2003 à St Dizier avec le code 7-HE


Il a opéré en Afrique durant les années 1980 et surement au Kosovo dans les années 90.
Il a reçu un camouflage africain puis il a fini sa carrière avec un camouflage européen ainsi  qu’une décoration sur la dérive pour les 30 ans du jaguar en 2003 avant d'être retiré du service en 2005 (parmi les derniers Jaguar de l'armée de l'air). 

Il a été stocké pendant environ cinq ans dans un hangar à Châteaudun avant d’arriver à Corbas un jour avant moi le 7 mai 2010.
Aux côtés du E37 le 8 mai 2010, il n'est pas encore remonté.






Il est complet (mis a part le siège éjectable), il possède même ses réacteurs Rolls Royce Adour mk 102. Son stockage en hangar a permis qu’il soit toujours en parfait état (presque en état de vol d’après certains).


Le dos de l'appareil











Le remontage a été fait assez rapidement mis à part la partie supérieur que l'on voit à nu sur la droite.






 Quelques détails, l'insigne de la Spa 15 à récolté un voisin surement lors d'un passage à Solenzara.


coté droit de la dérive, un reste d'une campagne de tir à Solenzara
Canon DEFA de 30mm

A noter qu'il était écrit 3/7 Forever et que les mécanos du 1/7 qui ont récupérés l'appareil plus tard on modifiés l'insigne.
Insigne à l'avant gauche de l'appareil












Rolls Royce Adour Mk 102
  














Comme d'habitude, dirigeons nous vers le cockpit:
Seuls deux instruments manquent, le manche a simplement été démonté.






Pour voir la suite, c'est par là





Aucun commentaire:

Publier un commentaire