vendredi 25 mai 2012

EALC le samedi 28 Avril 2012

Bonjour, 

Aujourd'hui, une petite visite de la fin du mois d'Avril chez EALC. Au départ bloqué à l'extérieur, j'ai eu tout le loisir de photographier le Nord 262.













Heureusement des membres m'ont bien vite ouverts et j'ai pu entrer dans les hangars pour nettoyer l'alizé et prendre des photos de tous les changements.

Outre les avions, EALC dispose aussi de pas mal de moteur. Un marboré de fouga est donc entré en restauration pour être exposé.

Le Ms-733: Je n'en ai jamais parlé, mais EALC possède un Ms-733 Alcyon totalement démonté qui attend sa restauration: Eh bien il y a un peu de mouvements de ce côté là puisque les ailes ont été sorties et apprêtées de même que les gouvernes de direction.





Le mirage IV: Comme je vous l'avais dit la dernière fois, ça a bien avancé: Les cocardes sont de retour de même que l'inscription "Mirage IV P" sur l'avant de l'appareil. Enfin le radôme a été remonté. Si on liste ce qu'il reste à faire, il y a les carénages dans le logement du conteneur CT 52, les différents phares dont j'ai déjà parlé et les tuyères à mettre (qu'on a pas encore pu récupérer) en tout cas que des tâches relativement rapides à côté du travail qui à déjà été accompli.

Admirez donc la bête






















L'inscription Mirage IV P peut paraître étonnante au premier abord puisque les mirage IV P en service n'ont jamais portés cette inscription, mais nous l'avons refaite telle qu'elle apparaissait sur l'appareil avant sa restauration (peut être est-ce une spécificité du prototype mirage IV P ? Je vais essayer de voir ça, mais s'il a porté cette inscription tout au long de sa carrière sans avoir la peinture mise au standard des autres IV P cela veut peut être dire qu'il a été retiré du service beaucoup plus tôt que ce que je pensai!).

Le radôme est à nouveau en place





Le mirage III R n'a pas avancé particulièrement.



 le Jaguar E a subit quelques retouches de peinture au niveau de la dérive.



Autre nouvelle, la collection compte un appareil de plus: Un deuxième Wassmer Bijave qui vient de Bourg en Bresse, j'ai malheureusement oublié de noter l'immatriculation, ce que je ferai la prochaine fois.

Voisin du mirage IV, le Fouga magister attend qu'on veuille bien s'occuper de lui.
Le Jaguar E remplace le mirage III E pour les visiteurs qui voudraient voir le cockpit d'un avion de chasse.


L'alizé avance un peu plus comme je l'avais dit la dernière fois, il profite de la fin du chantier du mirage IV.



Le Radar a été descendu en position basse (en utilisant le circuit hydraulique) Cela n'a pas posé de difficulté. La prochaine étape va être de déposer le radôme et si possible le radar pour travailler facilement sur la corrosion qu'il y a dans le logement radar.


Le nettoyage continue, il est quand même mieux avec des vitres propres !

La position du radar m'a permis de pouvoir prendre quelques photos de l'intérieur (en y accédant par la soute).

Par ailleurs, j'ai pu faire un peu de nettoyage sur l'avion avec d'autres bénévoles, contrairement au mirage III R dont j'avais réussi a faire tout le fuselage, je n'ai cette fois ci pu faire que la moitié de l'appareil, il faut dire qu'il y a beaucoup plus de surface !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire