vendredi 22 janvier 2016

Visite au musée Clément Ader / EALC le 17/01/2016


Bonjour,

Me voici de retour  à Corbas et pour bien commencer l'année 2016 voici un petit tour des nouveautés du musée:



On commence par le hangar nord ou le fouga n'a pas beaucoup progressé, mais rien que l'avant gauche terminé justifie la photo. Il faut bien le dire, ça fait plaisir de le voir dans cet état et ça rend plus qu'impatient de voir la suite !





Le côté droit est toujours vierge de ses marquages


Vu de l'arrière droit permettant de voir le travail de ponçage effectué. On ne croirait pas que l'appareil est resté 20 ans à l'extérieur entre 1985 et 2005 dans le parc d'attraction aerocity d'Aubenas.

A côté, le nord 1101 qui est terminé et le MS 733 qui avance lentement en ce moment.

En effet, les gros chantiers actuels qui progressent à vu d'œil sont juste à côté, chez les hélicoptères.

Si le le chantier H-19 n'a pas encore démarré, juste derrière lui se trouve l'alouette III qui reprend rapidement une meilleure allure


Il y a quelques semaines, c'était encore ça, une cellule vide, un cockpit dépouillé, sans poutre de queue, des portes en moins...
On a d'abord vu des portes réapparaitre

Puis changer de couleurs (eh oui, les pièces que nous avons récupérées n'ont pas toutes la même origine (vous aurez reconnu une porte d'alouette III sécurité civile et l'autre aux couleurs de la gendarmerie


Le rotor arrière est maintenant revenu en place (il manque encore les hélices) et la encore on a un beau mélange de pièces (alat pour le sommet de la poutre de queue, gendarmerie pour la poutre elle même et sécurité civile pour le carénage arrière.


ça commence a avoir meilleure allure !

De loin


comme de près




il reste du travail pour le tableau de bord mais les sièges sont réapparus.




Et la réserve de pièces promet, on reconnait entre autre les skis qui équipaient les versions sécurité civile et gendarmerie en montagne.


Un treuil sera également mis en place et normalement des anciens des alouette III de la sécurité civile vont passer nous faire un état des lieux pour voir les pièces qu'il manque pour avoir une version sécurité civile complète.

Côté H-19, il y a du travail, je suis actuellement en pleine recherche de l'histoire de ces hélicoptères dans nos armées et contrairement à ce que je pensais, ce que je découvre est très intéressant, le sujet d'un prochain article.

Dans un coin du hangar nord, le Wright R1300-03 du H-19 (il nous manque le bâti pour le fixer dans l'hélico)


La tête du rotor tripale du H-19D 55-957


Derrière le H-19, le Rolls Royce Nene éclaté progresse, bientôt il sera présenté au public dans le hangar sud.

Ici une des chambre de combustion annulaire du Rolls Royce Nene.







Pour le mystère IV, la restauration est terminé depuis quelques temps mais ce n'est pas parce que c'est terminé qu'il faut arrêter de l'admirer !
A comparer à son état initial début 2013








la aussi, à comparer avec son état initial (il est arrivé le 05/07/2013)

Nouvel arrivant dont je vous ai parlé sur la page Facebook de Spot'aero, le Croses Criquet de formule pou du ciel (inventée par Henri Mignet)

Cet appareil est dans la catégorie ULM (codé 71 PH), son créateur est M. Jean Courbouleix, constructeur amateur qui a réalisé l'avion malgré sa cécité. Son 1er vol est intervenu le 26/05/2013. Généreusement il nous a offert l'appareil qui figurera désormais dans la collection.


Le Criquet à côté de la réplique du Zipfel de 1908

Le poste de pilotage du Criquet



Si vous voulez le voir de prêt, il va falloir se dépêcher car l'appareil devrait être suspendu au plafond aux côté des planeurs Wassmer Bijave et Super Javelot.




C'est fini pour le hangar nord, on passe maintenant à la partie entre les hangars, mais la météo n'étant pas clémente, c'est sous la neige que l'on doit passer, heureusement, les appareils sont à l'abri de ces intempéries.



pas d'avancée notable pour l'ouragan (mais cela ne veut pas dire qu'il n'y en a pas eu (n'étant pas présent en permanence, beaucoup de choses peuvent m'échapper !)




A proximité les bidons du T-33, les autocolants Day glow (orange fluo) ayant été enlevé on retrouve la trace du liseré qui ornait les bidons dans les années 70

Comme sur cette photo.






A l'extérieur, il y a aussi le Nord 262 cn 60










On peut le voir, sur le Nord 262, les volets sont maintenant sortis

Des crochets d'ancrages supplémentaires ont été ajoutés à la roue avant.


Ce jour là en plus de la neige, il y avait des visiteurs un peu particuliers...









En effet, des amateurs de voitures venaient pour faire tirer le portrait de leurs Porsche au milieu des avions (pour ma part, j'ai plus photographié les avions avec au milieu quelques Porsche...)






Mais je ne crache quand même pas sur les voitures !























Là aussi, on peut comparer, ici la photo a été prise le jour de l'inauguration d'EALC en avril 2013.




















Passons au hangar sud. Pas de nouveauté pour le F-1


très différent de son état initial








Le mirage III R 335 permet de présenter les différents types de nez équipant le mirage III. Aux côtés du nez reconnaissance, on a la coiffe du radar Cyrano des versions de chasse et derrière le radar doppler des mirage III RD et III E.









Derrière le III, le 2000 qui est maintenant accessible pour des visites cockpit comme le Jaguar E










le mirage IV, toujours vaillant notre monument historique, à ses côtés, tous les avions du hangar sud sont maintenant terminés.






Pour permettre aux visiteurs de comprendre plus facilement le fonctionnement d'un turboréacteur, le banc pédagogique sur base d'Atar 9C est maintenant motorisé.


Le microturbo (le démarreur) a été désaccouplé et une transmission pignon/chaîne entraine l'arbre du réacteur en rotation.






Après ça, plus d'excuse pour ne pas essayer de comprendre comment ça fonctionne ! (=









Pour vous faire saliver un peu, une vue des différents marquages qui doivent orner le Breguet alizé et le fouga dans les mois à venir !




Pour finir, un des local des hangar permet de découvrir de beaux dioramas dont on à fait don à EALC. ayant pour thème plusieurs campagnes de la 2ème guerre mondiale.






Un bombardier allemand peu connu, le junker 86 qui servi également d'avion de reconnaissance à haute altitude.


scène de la fin de la guerre, vers 1945, un P-47 aux côté d'un A-26 Invader.


Un potez 63 et un Dewoitine 520 de l'armée de l'air de Vichy entre 1940 et 1942.


Scène de crash pour un Heinkel 111.




Voilà pour aujourd'hui, bonne journée et bon week end et si vous souhaitez admirer ces merveilles de plus près, n'hésitez pas à passer à Corbas !









-->

Aucun commentaire:

Publier un commentaire