vendredi 6 juillet 2012

EALC le 22/06/2012 et 23/06/2012

Bonjour,

Le jaguar E qui fait le bonheur des visiteurs qui peuvent s'installer à ses commandes
On continue à faire le tour de la collection, pour cette fois-ci, le travail effectué était toujours du nettoyage de l'alizé (toute la partie arrière gauche et l'aile gauche).






l'aile gauche de l'alizé, on distingue nettement au niveau de la charnière la zone qui a été nettoyée et celle qui ne l'a pas été
avec plein de fluide hydraulique à nettoyer au kérosène, miam !


J'ai également changé le feu anticollision de l'alizé qui avait été cassé et revissé des trappes d'accès aux réservoirs de carburant (c'est fou le nombre de vis qu'il y a là dessus!).

Le feu anticolision remplacé
L'ancien feu qui avait été recollé avec minutie.
Les verrières qui attendent de retrouver leur position initiale

Du côté du cockpit, on essaye de boucher les trous avec des instruments pas forcément d'origine mais qui donneront néanmoins un meilleur aspect.



Comme ici au milieu du cockpit


La soute de l'alizé, on distingue tout en haut l'extrémité du vérin de commande des volet  sur lequel il y a eu un peu de travail.
Petite vue d'artiste (sans prétention) d'un des vide vite de l'appareil

En raison des 20 ans des ailes anciennes, il y a eu beaucoup de visiteurs le samedi, je n'ai pas pu avancer beaucoup le travail, mais ça c'est pas grave, c'est bien de pouvoir faire visiter aussi, ça permet de partager et transmettre une passion !
Samedi matin avait aussi lieu, une réunion de l'association concernant l'ouverture au public et les travaux préalablement nécessaires à cette ouverture. En résumé, les travaux doivent être finis à la mi septembre pour une ouverture début octobre, entre temps, on va devoir mettre la main à la pâte ! Par ailleurs, nous irons récupérer les appareils qui nous sont destinés à l'automne prochain (finalement ceux de Brétigny peuvent rester sur place après la fermeture de la base (ce qui vient de se faire) entre temps. Je dis nous, mais je ne serai malheureusement pas là pour les voir arriver  ni pour l'ouverture au publique. Un gros séjour en Californie se profile, mais je vous en dirai un peu plus plus tard.
Il est pas beau comme ça !
Les antennes ventrales ont été remontées

Voilà le cockpit du mirage IV en cours d'assemblage, avec certains instruments en cours d'adaptation,

C'est pas l'original mais on est pas si loin !
Un scope radar a été récupéré, il provient d'un mirage IV A, mais il fera bien l'affaire dans le poste du navigateur
Dans le cockpit, les banquettes sont remontées(il reste un peu de travail)

La console centrale aussi !


le logement du conteneur de reconnaissance CT-52 a été remonté, mais pour l'instant nous n'avons pas encore le conteneur lui même.



Le mirage F-1 après être resté en stand by pendant une année recommence à monopoliser l'attention d'une équipe comme je vous l'avais dit la semaine dernière.


Vérin d'aérofrein gauche remonté

Le mirage III R (je n'ai pas vu beaucoup de monde travailler dessus quand j'étais là bas, mais on le bichonne quand même)

Petit et gros mirage côte à côte.
Le jaguar est très bien mis en valeur pour le publique, un des deux réacteurs est parfaitement visible, il est ainsi très facile d'expliquer son fonctionnement, les divers éléments et soutes sont ouvertes (les canons sont visibles), la perche de ravitaillement aussi et le cockpit est presque complet.


Deux biplaces bimoteurs, mais c'est bien leurs seul point commun !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire