vendredi 9 août 2013

Tout a une fin, EALC juin 2013

Bonjour,


Aujourd'hui, je commence à rattraper mon retard, j'ai eu en effet une fin de mois de juin assez dense et je n'ai pas encore publié d'article à ce propos, mais ça va venir !
Je rassure tout le monde il ne s'agit pas de la fin d'EALC qui se porte très bien et continue à rassembler les bénévoles autour d'une collection qui s'agrandie de jour en jour. En fait il s'agit simplement de la fin de ma vie étudiante lyonnaise qui du coup entraîne la fin de mes passages réguliers chez EALC. C'est dur de quitter ce musée que j'ai vue grandir et se développer pendant 3 ans de mai 2010 date de la 1ère fois où j'ai découvert la collection à juin 2013, date de mes dernières visites. Durant ces 3 années, j'ai beaucoup appris au contact des membres de l'associations tous bénévoles souvent plus âgés que moi, mais du coup avec énormément d'expérience et d'anecdotes à partager avec moi et tous les autres jeunes intéressés par l'aéronautique.

Septembre 2010 EALC Corbas
Septembre 2010...
EALC Corbas
Juin 2013, 1ère fois que je vois l'alizé dehors depuis 3 ans, il y en a eu du boulot de fait, mais il reste encore du chemin à parcourir



C'est le cœur serré que j'ai quitté une dernière fois les deux hangars jouxtant les pistes en herbe de ce petit aérodrome de Corbas qui m'ont permis de pouvoir côtoyer semaine après semaine ces magnifiques avions qui ont fait et qui pour certains font toujours la renommée de l'aviation française.

EALC Corbas
Le Jaguar A 141, l'un des derniers appareil à avoir volé en 2005.

EALC Corbas


Pour ce dernier passage (je dis dernier, mais il continuera à y avoir des nouvelles de l'association même si forcément ce ne sera pas aussi régulier !).

Donc pour revenir à cette journée, j'ai eu la surprise de voir que la collection était en réorganisation pour dégager la place nécessaire au remontage de l'étendard IV M 34 dont je vous ai parlé dans les articles précédents.
Collection EALC Corbas
Juste avant son déplacement, l'appareil a déjà perdu une partie de ses marquages Day Glow.

A cette occasion, le mirage III R 02 est allé passé dans le hangar sud juste à côté du mirage IV, le mystère IV A dont le remontage est terminé été un peu déplacé mais reste dans le hangar nord et last but not least, le Breguet Alizé à rejoint le hangar nord qu'il avait quitté il y a deux ans et qui dit changement de hangar dit passage à la lumière du jour ! Ajoutez y un échafaudage qui traînait dehors et vous aurez quelques vu inhabituelles de l'appareil que vous pouvez voir ici:



Musée aviation Lyon Corbas



EALC Corbas
Il en faut du monde pour bouger un Alizé !
 Musée Clément Ader


EALC Corbas
L'hélice Breguet Rotol Br-4, de 3,35 m de diamètre.

EALC Corbas
L'alizé et le nord 262, comme un air de Nîmes Garons à Corbas, à l'époque (de 1964 à 2000) où le terrain accueillait la 6F et la 56S, deux formations aujourd'hui dissoutes et une base fermée...

EALC Corbas
Dans quelques mois, l'appareil n'aura plus cette livrée, il devrait revêtir la blanche et grise qui fut celle de l'avion dans les années 80, il sera ainsi le seul appareil en France visible avec cette livrée.

Les travaux vont pouvoir continuer dans le hangar nord.


EALC Corbas
Et voilà le mystère IV à son nouvel emplacement, il va maintenant jouxter l'étendard IV, ce qui historiquement est plutôt juste, je rappelle que le premier nom de l'étendard IV est mystère XIV.

La restauration du mystère IV se poursuit au milieu de l'arrivée des nouveaux appareils.


Musée de l'aviation Corbas
De face, la filiation avec l'ouragan est très nette !




Merci à Bernard, Philippe, Dino, Jean-Luc, Rémy,Vincent, Hervé, Michel, Florian et tout ceux que j'oubli bien involontairement pour tout ce que vous m'avez apportés pendant ces 3 ans. Soyez sûr que je garderai un œil sur ce petit coin de France !


Bon week end

Baptiste

















-->

Aucun commentaire:

Publier un commentaire