vendredi 29 août 2014

Mirage 2000B N°519

 Bonjour,

Vous ne le savez peut être pas, mais début août 2014 (le 08 pour être exact), EALC a reçu un nouveau pensionnaire qui est pour 'instant encore rare dans les musées français, un mirage 2000, le B519.

Cela peut paraître surprenant a un néophyte puisque l'on vient tout juste de retirer du service les derniers mirage F-1 mais il faut savoir que la déflation du parc a commencé depuis le milieu des années 2000.

Au revoir F-1 le 2000, lui en a encore pour quelques temps. (photo Sirpa Air)


Dans cette article, je vais donc vous parler de la version B du mirage 2000 pour laquelle depuis 2008, les premiers appareils ont pris leur retraite, et petit à petit le nombre d'appareil restant diminue. Mais il ne faut pas oublier que longtemps jusqu'à l'arrivée du Rafale, le 2000 fut le fer de lance de l'armée de l'air (aujourd'hui, le 2000-5F reste un avion très performant). Beaucoup continuent à l'aimer de par sa superbe silhouette qui ne laisse pas indifférent.





Le Mirage 2000 appartient à la 3éme génération d'avions de combat Dassault à porter ce nom célèbre; il poursuit le succès ininterrompu de ses prédécesseurs, les Mirage III et Mirage F1.



Il est le résultat de la révision d'un programme initialement plus ambitieux (le biréacteur Mirage G8), le monoréacteur Mirage 2000 est sélectionné par le Conseil de la Défense de la République le 18 décembre 1975.

Un des prototype de mirage 2000 au côtés de mirage III E des 3 escadrons de Dijon (source mirage4fs)


Après l'aile en flèche choisie pour le Mirage F1, Dassault est revenu à la voilure delta, celle-ci offrant grâce aux moyens de conception modernes, un excellent compromis entre la simplicité structurale, un poids réduit, les hautes vitesses horizontales, une grande vitesse ascensionnelle, et une grande maniabilité pour une machine de taille et de puissance relativement limitées. Bénéficiant des nouvelles technologies, le Mirage 2000 est très manœuvrable dans toutes les configurations de vol grâce notamment aux commandes de vol électrique (CDVE) et à l'aile delta à cambrure variable.



Depuis l'apparition du mirage III, devant la complexité croissante des appareils il est devenu nécessaire de créer une version biplace de chaque chasseur de l'armée de l'air pour faciliter la formation des pilotes c'est ainsi que l'on a vu successivement des mirage III B, mirage F-1B, mirage 2000B et enfin rafale B.



Le 20 septembre 1977, la Direction Technique de Construction Aéronautique informe la société Dassault de la décision d'équiper l'Armée de l'Air en Mirage 2000 B, version biplace destinée à l'entraînement de la mission de la défense aérienne. Cet appareil, directement dérivé du monoplace, comporte tous les équipements nécessaires à l'exécution des missions air-air et air-sol, seul le volume de carburant est légèrement diminué et l'installation des canons est supprimée.




Le 1er prototype monoplace vole à Istres le 10 mars 1978 aux mains de Jean Coureau.(alors que le mirage F-1B n'est pas encore entré en service dans l'armée de l'air (1980) puisqu'il a été développé suite à une commande du Koweit).

mirage 2000
Le mirage 2000 a arboré peu de temps une livrée aluminium avant d'être repeint aux couleurs de Dassaut. On voit l'ancienne dérive des prototypes qui a ensuite été modifiée sur la série. (DR)






Le mirage 2000 B vole pour la première fois le 11/10/1980, piloté par Michel Porta à Istres. Ce vol se passe sans difficulté majeure puisque l'appareil atteint une vitesse de mach 1,4.

prototype
Le prototype de mirage 2000 B dans sa livrée dassault


Hormis le prototype, assemblé à Istres, les Mirage 2000 B sont assemblés à l'usine de Mérignac.

52 Mirage 2000 B ont été produits dont 30 pour l'Armée de l'Air (n°501 à 530), avec les spécificités suivantes :

Mirage 2000B S3, no 501 à 514 : 14 biplaces équipés de radars RDM, de moteurs M53-5 et armés de missiles air-air R550 Magic II, de missiles air-air Super 530F.
Mirage 2000B S4, no 515 à 520 : 6 biplaces équipés de radars RDI J1-1 et de moteurs M53-5.
Mirage 2000B S4-2, no 521 à 522 : 2 biplaces équipés de radars RDI J2-4 et de moteurs M53-5 (521) et M53-P2 ( 522 ).
Mirage 2000B S5, no 523 à 530 : 8 biplaces équipés de radars RDI J3-13 et de moteurs M53-P2.


La cellule du Mirage 2000 B a servi de base au 2000 N (nucléaire, porteur de l'ASMP) et D (diversifié, armement conventionnel).

Les premiers appareils (livrés avant 85) portent un nez noirs (mirage 2000C & mirage 2000B) qui disparaîtra peu de temps après et entrent au service au prestigieux escadron 1/2 Cigognes (qui volait sur mirage III E) après lui, c'est le 3/2 Alsace qui perçoit le nouvel appareil, puis le 2/2 Côte d'Or qui reçoit la plupart des mirage 2000 B puisque comme il avait été escadron de transformation auparavant sur mirage III, il le devient également sur mirage 2000. De juin 1986 à juillet 1998, les mirage 2000 B de l'armée de l'air vont arborer l'insigne de la mort qui fauche sur leur dérive jusqu'au passage de l'escadron sur mirage 2000-5F en 1999 (comme le 1/2 Cigognes). Pourtant on verra l'insigne de nombreux escadrons sur les dérives des mirage 2000B puisque chaque escadron de monoplace aura deux biplace en dotation. C'est ainsi que l'on verra les 2000 B avec les insignes du :

  • CEAM 5/330 Cote d'argent (1984-12/2011), l'escadron chargé de tester chaque nouveau matériel de l'armée de l'air
Centre d'expérimentations aériennes militaires
Durant les début du mirage 2000 en 1983-1984, un appareil en test au CEAM (DR)







mirage 2000B 515 330-AN
Depuis l'escadron Tigre du côte d'argent a été remplacé par l'escadron tigre de l'ancien 3/94 Arbois qui volait sur mirage IV A. (photo escadrilles.org)




CEAM EE 5/330 Côte d'Argent
Comme vous allez le voir dans cet article, de nombreux mirage 2000 B ont reçu des "ajouts humorisitiques" sur leur peinture ici le logo ADA (Armée De l'Air) . (Photo Faller Tamas)




  •  1/2 Cigogne (1984-06/1986)





1/2 Cigognes
Il s'agit ici de l'arrivée des premiers mirage 2000 à Dijon en 1984 à noter que ce jour là faute de suffisamment d'avions disponibles des avions du CEV tel que le mirage 2000 B 501 faisaient parti de la cérémonie, ils avaient pour l'occasion reçu les couleurs du 1/2 bien que ne faisant pas partie de l'escadron pour grossir les rang encore clairsemé du cigognes. (photo michel Gerard). A noter que les premiers appareils ne disposaient initialement pas de perche de ravitaillement en vol.

1/2 Cigognes
photo Guy Rufray






  • 2/2 Côte d'Or (06/1986-07/1998)
Le 2-FC vu surement lors d'un meeting aérien étant donné la diversité des appareil à l'arrière plan(photo Crusader 84)


Dasault mirage 2000 B N°513 2-FJ
Un mirage 2000 B du 2/2 Côte d'or dans les années 90 on reconnait l'escadrille SPA 65 de la chimère sur la dérive (photo JM Hanon).







  • 3/2 Alsace (03/1985-06/1986)


3/2 Alsace
Les mirage 2000 aux couleurs du 3/2 Alsace sont plutôt rares puisque l'escadron n'est resté que 9 ans avec ce type d'avion de 1986 à 1993 avant de repasser sur mirage F-1 à l'arrivée de la version CT et ce jusqu'en 2008 date de la dissolution de l'escadron qui renaitra peut être un jour sur Rafale?. (photo JF Lipka sur escadrilles.org)







  • 1/5 Vendée (07/1988-06/2007)
Dasault mirage 2000 B N°505 5-NW
Orange comme Dijon a longtemps accueilli 3 escadron de mirage 2000 dont le vendée et ce jusqu'en 2007 (ce 14 juillet les connaisseurs ont d'ailleurs pu remarquer l'insigne de la spa 124 Jeanne d'arc sur l'un des mirage participant au défilé, les nostalgique du 1/5 ont pu apprécier).



  • 2/5 Ile de France (04/1989-...)


2/5 Ile de France
Le 2/5 Ile de France un des escadron des Forces Aériennes Libre est l'escadron que l'on a le plus l'habitude de voir sur 2000 B, c'est normal, depuis 1998, il est l'escadron de transformation par lequel passent tout les novices du mirage 2000 quelles qu'en soient les versions. (DR)

2/5 Ile de France
Sur cette photo on peut voir l'inscription armée de l'air qui a été ajoutée dans les années 2000. (photo Armée de l'air)


115-OQ
Un 2000 tel qu'on peut les voir actuellement à Orange pour encore quelques années. (DR)



A noter qu'à cause de la mission de formation du 2/5, les appareils de l'escadron en visite sur d'autres bases se sont vu régulièrement agrémenter de petits insignes comme il est de tradition dans l'armée de l'air ! 


2/5 ile de France
Ici l'insigne conduite accompagnée (DR)

de l'autre côté, le "A" (DR)

Dasault mirage 2000 B


Dassault Mirage 2000B

mirage 2000B
Ici l'appareil est allé visiter une base de muds (les chasseurs bombardiers de l'armée de l'air) en opposition  avec la DA (Défense Aérienne)
  • 3/5 Comtat Venaissin (08/1988-05/1997)
Le 3/5 a volé lui aussi sur 2000 pendant 9 ans, comme pour le 3/2, les photos sont plutôt rares !
mirage 2000B 529 
photo voodoo 34
  •  1/12 Cambrésis (04/1992-30/03/2012)
Dans le nord aussi on a utilisé des 2000 à la 12ème escadre, les appareils affectés là bas étaient les 8 derniers de la série dotés de M-53 P2 (c'était le cas des monoplaces également).

    1/12 Cambrésis
    Le 1/12 est connu pour être un des membres fondateur du prestigieux exercice Tiger meet (photo régis Moinier), il a malheureusement fermé ses portes en 2012 ua grand dam de beaucoup de monde. Ses avions ont été reversés au 2/5 île de France et la base de Cambrai où il était basé a fermée.
    • 2/12 Picardie (04/1993-07/2009)
    2/12 Picardie 
    Ici un appareil du Picardie, l'autre escadron de Cambrai (après la fermeture du 3/12 en 1995). L'appareil arbore l'insigne du perroquet rouge de la SPA 172. Le 526 est l'appareil qui a été perdu au début du mois d’août laissant sauf son équipage.
    • Centre d'essais en vol (1986-...)



    Rapidement le centre d'essai en vol a prélevé plusieurs mirage 2000 C, B et D. Pour les mirage 2000B, il s'agît des numéros 501 et 504 (ce dernier ayant reçu le surnom de BOB : Banc Optronique Biplace). En Septembre 2009, BOB est retiré du service tandis que le 501 est modifié avec des équipements du Rafale. Il continue à voler aujourd'hui à la DGA-EV de Cazaux, il est facilement reconnaissable puisqu'il est l'un des deux seul mirage 2000 portant le camouflage gris du Rafale (avec le mirage 2000D N°673).

    CEV
    Le 501 a servi aux essais du radar RDI et du système d'autoprotection de l'avion . Remotorisé avec un M-53 P2 l'avion a encore de beaux jours devant lui.



    mirage 2000B 501
    L'appareil a reçu le nez du rafale ainsi que sa peinture. (photo jean Luc Guérin)

    le CEV a longtemps eu un autre mirage 2000 B en dotation
    DGA EV
    Le 504 a fait son dernier vol le 11/09/2009 au CEV. Il était surnommé BOB (banc optronique biplace), contrairement au 501 il n'a pas été remotorisé ce qui l'a condamné.

    Aujourd'hui, depuis juin 1998, les avions sont reversés au 2/5 Ile de France à Orange qui reprend à sa charge la mission de transformation des pilotes jusqu'à aujourd'hui.

    En 2005, quelques mirage 2000 B d'Orange vont servir à une mission inhabituelle; équipés de bidon caméra, ils vont être utilisés pour le tournage du film les chevaliers du ciel de Gérard Pirès.

    En 2007, l'escadron 1/5 Vendée d'Orange ferme, équipée intégralement de mirage 2000C à réacteur M-53-5 (numéro inférieur à 37). La dissolution de l'escadron marque le début du retrait du mirage 2000C, 12 appareils sont vendus au Brésil (10 monoplaces et 2 biplaces) tandis que les derniers resteront quelques mois au 2/5 Ile de France avant de prendre leur retraite à Chateaudun en novembre 2010.



    Armée de l'air Brésilienne
    L'un des mirage 2000B vendu au brésil avec une décoration, hybride






    Au Brésil ils ont continué à voler jusqu'en décembre 2013 portant les couleurs du 1er GDA (Groupe de Défense Aérienne) sur la base d'Anapolis.



    En octobre 2008 Dassault et l'armée de l'air ont étudiés la possibilité de prolonger la vie des 22 premiers mirage 2000 B de 2 ans en augmentant la limite de l'indice de Fatigue mais cela ne s'est pas fait.

    Il reste désormais depuis le 24 novembre 2010 (date de retrait du service du mirage 2000 B N°509 dernier mirage 2000 à être équipé du M-53-5 à avoir volé) uniquement 8 mirage 2000 B en service au 2/5 Ile de France à Orange: 

    • 523  / 115-KJ
    • 524 / 115-OA
    • 525 / 115-AM
    • 526 / 115-YP (qui s'est écrasé le 04/08/2014 alors que je rédigeai cet article).
    • 527 / 115-OR
    • 528 / 115-KS
    • 529 / 115-OC
    • 530 / 115-OL



    Il a un temps été envisagé de transformer des mirage 2000 N en surplus pour en faire des avions de transformation mais l'idée ne s'est pas concrétisée. La déflation du parc s'est donc arrêtée pour le moment, mais elle reprendra lorsque les mirage 2000 C puis N seront retirés du service dans les 3 ou 4 prochaines années.



    Le mirage 2000 B arrivé chez  EALC est le 519, il est équipé d'un M-53-5.


    2/5 Ile de France
    Une petite exclusivité, mon travail de ces derniers jours avec le nouveau logo d'EALC...


    Après sa sortie d'usine en 1988-1989, il a été affecté dans les escadrons suivants:


    • EC 1/5 Vendée à Orange en 1989-1990 avec le code 5-NR
    • EC 3/5 Comtat Venaissin à Orange en 1991-1992 avec le code 5-AM
    • EC 3/5 Comtat Venaissin à Orange en 1993 avec le code 5-AH
    • EC 2/2 Côte d'Or à la BA 102 de Dijon Longvic de 1994 à 1996 avec le code 2-FV
    • EC 2/2 Côte d'Or à la BA 102 de Dijon Longvic en 1996-1997 avec le code 2-FJ
    • EC 2/2 Côte d'Or à la BA 102 de Dijon Longvic en 1997 à 07/1998 avec le code 2-FH
    • EC 2/5 Ile de France à la BA 115 d'Orange Caritat de 07/1998 à 08/2008

    2/2 Côte d'or
    Le 519 / 2-FH  aux couleurs de l'escadrille SPA 57 Mouette de l'escadron 2/2 Côte d'or en 1997-1998, juste avant le passage sur mirage 2000-5F.

    En 2004, il participe au tournage du film les chevaliers du ciel.

    Les chevaliers du ciel
    Equipé d'un "bidon caméra" spécialement étudié par Dassault pour le tournage du film les chevalier du ciel (avec le mirage 2000 B N°518). Ce bidon emportait 4 caméra de 35mm permettant le tournage d'images sans limitation de vitesse et d'altitude autres que celles de l'avion.



    Dassault Mirage 2000 B
    Pour certaine séquence, certains mirage 2000B ont été équipés d'une caméra permettant de visualiser le poste avant.
    Début 2008, le dernier TATOR (présentateur) des mirage 2000 le Cne Rallet s'entraine pour la présentation alpha entre autre sur le numéro 519.


     En 2008, il participe à plusieurs meeting aériens pour un dernier baroud d'honneur, on peut ainsi le voir:

    • le 08/06/2008 à la Bigin Hill Air Fete en angleterre
    • le 28/06/2008 à La BA 102 de Dijon longvic 
    • le 13/07/2008 à la BA 702 d'Avord où j'ai d'ailleurs eu l'occasion de le voir mais à l'époque je ne savais pas que je le reverrai plus tard !



    Juillet 2008, meeting d'Avord, dernière saison pour la présentation Alpha du mirage 2000 aux mains du Cne Rallet, l'années suivante, le Solo Display sera sur Rafale avec Cédric Ruet. Ce fut l'un des dernier vol de l'avion qui est resté à peine 20 ans en service ce qui est plutôt peu puisque la moyenne d'age au retrait de service approche plus des 25-30 ans.

    Comme beaucoup de mirage 2000B du 2/5 Ile de France, le 519 avait reçu une Pin up sur une trappe à gauche du nez.


     Pour finir quelques vues du 519,  embarquez donc à bord du 5-OW avec les pilotes du 2/5 ile de France.


    L'équipage est paré à embarquer pour sa mission sur le tarmac d'Orange.






    Mars 2007, après la mise en route, les mécanos inspectent une dernière fois l'avion avant de donner leur aval pour le départ.



    Et c'est parti, le mécano regarde le départ de SON appareil avec un peu d'envie surement, mais surtout beaucoup de fierté.





    Au roulage, l'avion est en configuration Fox, il emporte 1300 L dans son bidon ventral  RP522 ce qui porte son total de kérosène à 4.1 tonnes (à comparer aux 3.1 tonne en lisse).




    16/05/2008, le 5-OW décolle en lisse pleine Post Combustion, le M-53-5 délivre quasiment 9 tonnes de poussée au chasseur qui pèse dans les 10 tonnes.


    Le 519 ayant été livré vers 1989, il n'a jamais porté de radome noir, sa décoration a donc été la même du début à la fin (si l'on, excepte les insignes d'escadrons et l'inscription "armée de l'air à la base de la dérive).





    Juin 2008, les derniers mois d'activité de l'appareil qui sera retiré du service fin juillet-début aout, il ne verra pas la réforme des codes des avions de l'armée de l'air avec le numéro de base en lieu et place du numéro d'escadre




    Palette de train en position haute, les 2000 B 519 rentre son train d’atterrissage. Durant les 30 années de service du mirage 2000 , 46 avions Français ont été perdus dans des accidents (sur près de 300 produits), c'est bien moins que sur les générations précédentes puisque par exemple sur 95 mirage III C construits, 55 ont été perdus (ce nombre devrait être encore inférieur avec le Rafale qui est biréacteur ce qui lui procure une plus grande sécurité). 










    Evolution à fort facteur de charge, à Bigin Hill en juin 2008, le 519 nous montre sa puissance pendant le solo display Mirage 2000 par le capitaine Rallet




    Ici l'avion est en configuration Bravo avec deux bidons RP541-542 de 2000L chacun ce qui porte le total de carburant a 6.3 tonnes. A l'arrière plan, le mont Ventoux veille sur la base d'Orange.


    Dans la famille des mirage, le mirage 2000 ne fait pas exception et possède également les souris dans les entrées d'air (les cônes) qui permettent d'éviter que l'onde de choc supersonique ne vienne perturber le fonctionnement du réacteur.








    Le mirage 2000 se pose rarement avec parachute de freinage contrairement aux mirage 2000 des générations précédentes, les commandes de vol électriques et la voilure à cambrure variable permettent de réduire considérablement la vitesse en finale ce qui diminue sensiblement la longueur de piste.



    A la place de son parachute de freinage, une crosse d'arrêt peut également être montée sur les mirage 2000 (au même emplacement). Cette crosse est beaucoup plus fine qu'une crosse d'appontage d'avion navalisé et n'est utilisée qu'en cas d'urgence).







    De retour de vol, pour les mirage 2000B, la fin à commencée en 2008 et tous les mirage 2000 B dont le numéro est inférieur à 523 ont été retirés du service avant novembre 2010.



    Il porte le nom du Cne Camliti (maintenant commandant de l'équipe de voltige de l'armée de l'air) qui fut en 2004 & 2005 Présentateur du Mirage 2000.










    Son dernier vol pour Chateaudun a eu lieu fin juillet 2008 où il a été déclaré RDS 2 vers mars 2009. Attribué à EALC, il a rejoint la collection le 08/08/2014 soit après 6 années passées sur la BA 279 d'abord abrité puis à l'extérieur depuis 2012.

    Fin juillet début aout, une équipe d'EALC est partie démonter l'avion, pour le rapatrier sur Lyon.


    Le 519 totalise 4870 heures de vol ce qui est relativement peu pour un avion de chasse.



    Les cockpit sont quasiment complet et l'appareil n'a pas trop souffert de son séjour en extérieur.
    arrivé à Corbas, ne manque plus que le remontage et une restauration sommaire. (on me chuchotte dans l'oreillette que le remontage à déjà été fait et je viens d'en trouver la preuve)




    D'autres avions sont d'ores et déjà visibles dans des musées, le mirage 2000 01 au musée de l'air et de l'espace du bourget, le mirage 2000 B01 au CAEA de Bordeaux, le mirage 2000C N°19 et le mirage 2000 B N°520 au musée des amis de la 5ème escadre d'orange, le mirage 2000 B N°516 et le mirage 2000 04 au musée de Montélimar et les mirage 2000 C N°80 et 2000 B 518 au musée CANOPEE sur la BA 279 de Chateaudun.

    Le prototype 01 de mirage 2000 dans le hall de la cocarde au musée de l'air et de l'espace du Bourget dans sa superbe livrée Dassault, il porte l'insigne du 2/4 La Fayette dans lequel un de ses pilotes d'essais a été affecté.


    Le 516 / 5-OL désormais au musée de Montélimar lors de son transport.

    Le  Mirage 2000 C N°19 au musée de M. Tourniaire à Orange (photo Baptiste Aubertel)

    De même que le 520 qui le voisine. (photo Baptiste Aubertel)


    Espérons que d'autres mirage seront sauvés, pour certains, il est déjà trop tard...











    sources:
    http://www.ba102.fr/LIEUX-HISTOIRE/BA-102/1985-Mirage2000-Alsace.htm
    http://www.escadrilles.org/histoire-et-histoires/2000-autres/
    http://www.escadrilles.org/page/18/




    -->



    2 commentaires:

    1. Félicitations pour la qualité de votre article : le Mirage 2000 B est rarement abordé de manière aussi complète et aussi bien documentée !
      J'ai relevé deux petites "coquilles", dont on ne peut cependant vous tenir rigueur tant l'ensemble est riche en informations :
      - je vous cite : "52 Mirage 2000 B ont été produits dont 33 pour l'Armée de l'Air (n°501 à 530)"
      La commande initiale s'élevait effectivement à 33 appareils de série, mais fut ramenée à 30, faute d'argent ( comme à l'accoutumée ! )
      - la dernière photographie de votre chapitre consacrée au Brésil représente le Mirage 2000-5 BGM N° 507 de la force aérienne grecque, au moment d'un vol avant livraison ( les cocardes et drapeau nationaux sont masquées ), et non un appareil vendu au Brésil

      Quoiqu'il en soit, bravo et merci pour la qualité de votre reportage !

      Grim Reaper

      RépondreSupprimer
    2. Merci, je corrige immédiatement !

      RépondreSupprimer